abrahadabra

Les Fleurs de Bach : pour agir sur vos émotions et états émotionnels négatifs

Élixirs naturels, les fleurs de Bach sont utilisées en phytothérapie pour guérir les émotions négatives. Elles aident à mieux gérer le plan émotionnel au quotidien. Ces plantes sauvages agissent sur les sens et surmontent efficacement les perturbations émotionnelles. Découvrez, dans la suite de l’article, les actions des fleurs de Bach.

Les caractéristiques des fleurs de Bach

Les fleurs de Bach tiennent leur nom du médecin homéopathe et bactériologiste Edward Bach. Ce professionnel en médecine consacrait la plupart de son temps à trouver des remèdes contre le déséquilibre émotionnel. Un jour, quand il se promenait à la campagne, ce Gallois a senti des émotions particulières en touchant certaines élixirs floraux. D’après les études effectuées par ce médecin, ces plantes permettent de surmonter 7 états émotionnels négatifs, à savoir l’incertitude, la peur, la solitude, le manque d’intérêt pour le présent, le désespoir, l’hypersensibilité aux influences et la préoccupation excessive du bien-être.

Depuis leur découverte, les Fleurs de Bach émotions n’ont pas perdu leur pouvoir. Elles puisent leur énergie de leur essence. Celle-ci a une influence thérapeutique impressionnante. La préparation des élixirs s’effectue par dilution dans de l’eau pure. La solution ainsi obtenue s’administre par voie orale, sous forme de gouttes. Elle s’utilise également sur la couche cutanée lors d’un massage ou d’une friction. Dans ce cas, la formule sera mélangée avec de la crème neutre. Si les élixirs sont utilisés en traitement de fond, ils seront dilués dans de l’eau. Il convient ensuite de boire 4 gouttes du mélange à l’ordre de 4 fois par jour. En tout cas, la consultation d’un spécialiste est recommandée avant de suivre un traitement à base de fleurs de Bach.

Les variétés de fleurs de Bach

En tout, il y a 38 Fleurs de Bach émotions. Ces plantes sont départagées en 7 groupes suivant les états émotionnels négatifs cités précédemment. Les fleurs qui luttent contre l’incertitude sont cerato, scleranthus, gentian, gorse, hornbeam et wild oat. Les élixirs anti-peur sont rock rose, aspen, mimulus, red chesnut et cherry plum. Les fleurs qui agissent contre la solitude sont heather, impatiens et water violet. Les plantes qui guérissent le manque d’intérêt pour le présent sont honeysuckle, clematis, wild rose, white chestnut, olive, mustard et chestnut bud. Les fleurs qui agissent en contresens avec le désespoir sont elm, larch, pine, sweet chestnut, willow, star of Bethleem, oak et crab apple. Les élixirs qui luttent contre l’hypersensibilité aux influences sont centaury, agrimomy, holly et walnut. Enfin, les fleurs de Bach qui soulagent La préoccupation excessive du bien-être sont vervain, chicory, beech, vine et rock water.

Selon le problème à résoudre, on peut prendre un seul élixir ou une composition florale. Cette deuxième formule contient 5 fleurs au maximum. Une solution de secours appelée Rescue a été imaginée pour guérir des états de crise comme la panique et la confusion. Ce remède aide les patients à avoir une vie sereine.

Utiliser les fleurs de Bach efficacement

Pour que les fleurs de Bach puissent retenir leur pouvoir plus longtemps, stockez-les dans de bonnes conditions. Les élixirs doivent être conservés au sec, à l’abri de la lumière et des impuretés. Ils se maintiennent pendant 1 ou 2 mois après ouverture de leur conditionnement. Au-delà de la date de péremption, le produit perdra ses propriétés.

Tout le monde (les enfants, les jeunes, les personnes âgées, etc.) peut utiliser les fleurs de Bach pour gérer des états émotionnels négatifs. Les animaux de compagnie peuvent aussi bénéficier des bienfaits de ces essences florales. Il n’y a pas de contre-indication spécifique à ces élixirs. De plus, ces plantes n’engendrent pas d’effets indésirables. Toutefois, en raison de la présence d’alcool dans certaines compositions, l’avis d’un médecin est indispensable pour les personnes en période de sevrage alcoolique, les femmes enceintes et les mères allaitantes.

Quitter la version mobile