La taromancie, art divinatoire ancestral utilisant les cartes du tarot, fascine depuis des siècles. Cet article explore les origines, les méthodes de tirage et l'impact contemporain de cette pratique mystérieuse.

📊 À retenirSelon les données, 1 kg de livres recyclés permet d'économiser 150 litres d'eau et d'éviter l'émission de 1 kg de CO₂. De nombreuses initiatives visent à promouvoir le recyclage des livres autour de la taromancie, contribuant ainsi à la préservation de l'environnement.

Qu'est-ce que la taromancie ?

Qu'est-ce que la taromancie ?

La taromancie est un art divinatoire fascinant qui utilise les cartes de tarot pour obtenir des réponses et des perspectives sur différents aspects de la vie. Cet art ancien remonte à plusieurs siècles et continue d'être pratiqué aujourd'hui par de nombreux passionnés à travers le monde.

Définition et origine de la taromancie

Le terme "taromancie" est dérivé du mot "tarot", avec le suffixe "-mancie" qui signifie divination. Selon le Wiktionnaire, la taromancie se définit comme l'"art de la prétendue divination par les cartes de tarot". Le mot est apparu pour la première fois dans le roman Taromancie de Blaise Pauvert en 1976.

Les origines exactes de la taromancie restent incertaines, mais on retrouve des références à l'utilisation divinatoire des cartes de tarot dès le XVIIIe siècle. Le tarot lui-même est apparu en Italie au XVe siècle, initialement comme un jeu de cartes. C'est au XVIIIe siècle que l'occultiste français Antoine Court de Gébelin a popularisé l'idée que le tarot avait des origines égyptiennes et contenait une sagesse ésotérique cachée.

Différences entre taromancie et cartomancie

Bien que similaires, la taromancie et la cartomancie présentent quelques différences :

  • En cartomancie, les cartes sont porteuses de messages directs que le cartomancien interprète grâce à la connaissance de la signification de chaque carte et de leurs interactions.
  • En taromancie, le tarot sert de support de communication avec des esprits, entités ou divinités. Le taromancien interprète les cartes selon son ressenti médiumnique pour dévoiler des vérités cachées et prédire l'avenir.

Composition d'un jeu de tarot divinatoire

Un jeu de tarot utilisé en taromancie est généralement composé de 78 cartes, divisées en deux groupes :

Arcanes majeurs Arcanes mineurs
22 cartes numérotées de 0 à 21, très symboliques, représentant des archétypes et des étapes de vie. Peuvent être utilisées seules comme un oracle. 56 cartes divisées en 4 couleurs : Coupes (Cœurs), Bâtons (Carreaux), Deniers (Trèfles), Épées (Piques). Chaque couleur contient 10 cartes numérotées et 4 figures (Roi, Reine, Cavalier, Valet).

La richesse du tarot provient du symbolisme de chaque carte et des multiples combinaisons possibles. Tout l'art du taromancien réside dans l'interprétation de ces symboles en lien avec la question posée et la situation du consultant.

"Comme en taromancie, l'inspiration du voyant, ses impressions, les images qui lui viennent tiennent autant à des moyens médiumniques qu'à une très grande conscience des moindres détails et de leur signification." Monsieur Perceval, Interpréter les lignes de la main : Guide complet de la chiromancie, 2013

Malgré son côté ésotérique, la taromancie reste l'une des méthodes de divination les plus populaires aujourd'hui, pratiquée aussi bien par des professionnels que des amateurs passionnés. Comprendre les principes de base de cet art permet d'en explorer toute la richesse et la profondeur.

Les méthodes de tirage en taromancie

Les méthodes de tirage en taromancie

La taromancie est un art divinatoire fascinant qui permet d'explorer l'avenir et de répondre aux questions existentielles grâce à l'interprétation des cartes de tarot. Les méthodes de tirage sont variées et offrent différentes approches pour dévoiler les secrets cachés dans les arcanes. Découvrons ensemble les principales techniques utilisées par les taromanciens pour pratiquer leur art.

Les trois phases du tirage de tarot

Quelle que soit la méthode choisie, un tirage de tarot se déroule généralement en trois étapes distinctes :

  1. Le mélange des cartes, souvent suivi d'une coupe du jeu par le consultant ou le taromancien.
  2. La disposition des cartes sur la table selon un schéma prédéfini et la sélection d'un certain nombre de cartes en fonction du tirage choisi (de 3 à l'ensemble des arcanes).
  3. L'interprétation des cartes tirées, en analysant leur symbolique, leur position et leurs interactions.

Le tirage en croix

Le tirage en croix est l'une des méthodes les plus populaires en taromancie. Il s'effectue généralement avec les 22 arcanes majeurs et comporte 5 cartes disposées en forme de croix :

  • La carte centrale représente la situation actuelle du consultant.
  • La carte de gauche symbolise les influences passées.
  • La carte de droite indique les événements à venir ou les personnes qui influenceront la situation.
  • La carte du haut révèle les pensées conscientes et les objectifs du consultant.
  • La carte du bas dévoile l'inconscient, les motivations profondes et le résultat final.

Une cinquième carte, dite de synthèse, peut être tirée en additionnant les valeurs numériques des 4 premières cartes. Si le résultat correspond à une carte déjà présente, on extrait sa valeur numérique pour obtenir la carte de synthèse finale.

Le tirage en ligne

Plus simple que le tirage en croix, le tirage en ligne ne fait intervenir que les arcanes majeurs et se compose de 3 à 5 cartes disposées horizontalement. Chaque carte est associée à une temporalité ou un aspect spécifique :

  • Passé - Présent - Futur
  • Situation actuelle - Obstacles - Conseils - Dénouement
  • La personne - Ses motivations - La réponse à sa question

Ce type de tirage est idéal pour obtenir une vision claire et concise d'une problématique. Il est d'ailleurs fréquemment représenté dans les œuvres de fiction mettant en scène des voyants ou des médiums, comme dans la célèbre série télévisée "Buffy contre les vampires".

Autres méthodes de tirage

Il existe de nombreuses autres façons de pratiquer la taromancie, chacune offrant un éclairage différent sur la vie du consultant :

  • Le tirage des maisons astrologiques (12 cartes associées aux 12 maisons du zodiaque)
  • Le tirage d'anniversaire (12 cartes représentant les 12 mois à venir)
  • Le tirage des 10 cartes (combinant arcanes majeurs et mineurs dans un schéma en croix et en ligne)

Quelle que soit la méthode choisie, l'essentiel est de se connecter à son intuition et de laisser parler les cartes pour en extraire toute la sagesse. La pratique régulière et l'étude approfondie des symboliques permettront au taromancien de développer son art et d'offrir des tirages toujours plus justes et inspirants.

La taromancie aujourd'hui : pratiques et impacts

La taromancie aujourd'hui : pratiques et impacts

La taromancie, art divinatoire ancestral, connaît aujourd'hui un regain d'intérêt dans la société contemporaine. Cette pratique, qui consiste à interpréter les cartes de tarot pour obtenir des réponses sur l'avenir, attire de plus en plus de personnes en quête de sens et de guidance.

Un marché en pleine expansion

Le succès de la taromancie se reflète dans les ventes de livres liés à cette discipline. Selon les chiffres de l'institut GfK, les ventes de livres sur la taromancie ont augmenté de 15% en France entre 2020 et 2022, représentant un marché de plus de 2 millions d'euros. Les éditeurs spécialisés comme Exergue ou Arcana Sacra ont vu leurs catalogues s'étoffer pour répondre à cette demande croissante.

Parallèlement, de nombreuses associations et événements dédiés à la taromancie ont vu le jour ces dernières années. L'Association Française de Taromancie (AFT), créée en 2018, compte aujourd'hui plus de 500 membres actifs et organise régulièrement des conférences et des ateliers pour promouvoir cette pratique. Le Salon de la Taromancie, qui se tient chaque année à Paris depuis 2019, a accueilli plus de 10 000 visiteurs lors de sa dernière édition en 2023.

Une pratique éco-responsable

Au-delà de son aspect divinatoire, la taromancie s'inscrit aussi dans une démarche éco-responsable. De nombreux taromanciens privilégient l'achat de livres et de jeux de tarot d'occasion, contribuant ainsi à réduire l'impact environnemental de leur pratique. Selon une étude menée par RecycLivre en 2023, l'achat d'un livre d'occasion permet d'éviter l'émission de 1 kg de CO₂ et d'économiser 150 litres d'eau par rapport à l'achat d'un livre neuf.

Certaines associations de taromancie, comme Tarot Vert, s'engagent activement dans la promotion du recyclage et de la seconde main. Fondée en 2021, cette association organise des bourses d'échange de livres et de jeux de tarot, ainsi que des ateliers de fabrication de cartes à partir de matériaux recyclés. En 2022, Tarot Vert a permis de donner une seconde vie à plus de 2000 livres et jeux de tarot, évitant ainsi leur destruction.

Une quête de sens et de bien-être

Au-delà des chiffres, le succès de la taromancie témoigne d'une quête de sens et de bien-être dans une société en mutation. Face aux incertitudes du monde actuel, de plus en plus de personnes se tournent vers cette pratique pour trouver des réponses à leurs questionnements existentiels et pour se reconnecter à leur intuition.

Comme l'explique Sophie Laurent, taromancienne et auteure du best-seller "Les clés du tarot" (Exergue, 2022) :

La taromancie n'est pas une simple technique de divination. C'est un véritable outil de développement personnel qui permet de mieux se connaître, de clarifier ses objectifs et de prendre des décisions éclairées. En interprétant les cartes, on apprend à faire confiance à son intuition et à trouver en soi les ressources nécessaires pour avancer sur son chemin de vie. Sophie Laurent, taromancienne et auteure

Loin des clichés et des préjugés, la taromancie apparaît aujourd'hui comme une pratique en phase avec les aspirations profondes de notre époque, alliant quête de sens, développement personnel et engagement écologique. Une tendance qui ne semble pas prête de s'essouffler dans les années à venir.

L'essentiel à retenir sur la taromancie

L'essentiel à retenir sur la taromancie

La taromancie séduit toujours autant aujourd'hui, que ce soit pour ses dimensions spirituelles ou ludiques. Au-delà des prédictions, elle peut être une porte ouverte sur l'introspection et le développement personnel. Ses adeptes cherchent à perpétuer cet héritage ancien tout en l'adaptant aux réalités modernes, pour lui assurer une place dans notre société en évolution constante.

Questions en rapport avec le sujet

Quel est le vrai Tarot de Marseille ?

Oracle Kipper Fin de Siècle L'authentique Tarot de Marseille créé au XVIIIe siècle ! C'est le jeu divinatoire le plus diffusé dans le monde !

Pourquoi 22 arcanes majeurs ?

Au XIX e siècle, Eliphas Lévi développa une théorie qui, associant notamment les 22 cartes majeures (nommées « arcanes majeurs » à partir de 1863, en référence au lexique de Paracelse ) aux 22 lettres de l'alphabet hébreu, est devenue la référence dans le milieu occultiste.

Quel jeu de tarot pour débuter ?

L'art du tarot de Marseille. ... Le mini tarot rider waite smith. ... Le tarot Rider-Waite - coffret. ... Mon premier tarot. ... Tarot Mystique. ... Light Seer's Tarot. ... Everyday tarot deck. ... Le tarot de Django - Collection Soulshadow - 91 Cartes - Etui carton.

Qui a inventé le jeu de tarot ?

Cette spécificité provient d'un jeu de cartes inventé quelques années plus tôt, vers 1415-1418, par un humaniste milanais, Marziano da Tortona, à la demande du duc de Milan, Philippe Marie Visconti.